Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

PATHOLOGIES /
× Cancer du sein

304 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Résultats de l'étude APHINITY : un mélange de satisfaction et de déception !
Article Commenté
Source : N Engl J Med. 2017 Jun 5. doi: 10.1056/NEJMoa1703643.
Résultats de l'étude APHINITY : un mélange de satisfaction et de déception !
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 30 Juin 2017
L’arrivée du trastuzumab (T) en adjuvant a incontestablement modifié l’histoire naturelle des cancers du sein HER2+. Cependant, une marge de progression existe encore, notamment pour les patientes ayant une tumeur avec envahissement ganglionnaire axillaire (pN+). Ainsi, dans les essais d’enregistrement NCCTG N9881 et NSABP-B31, où 93% des patientes étaient...
Lire la suite
Articles scientifiques (170)
Vos patients ont lu (134)
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 Aug 30:JCO2017733246
Le Z-endoxifène, métabolite actif du tamoxifène, pourrait être demain une nouvelle thérapie hormonale pour les cancers du sein RE+ !
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 22 Septembre 2017
On se souvient que le tamoxifène (tam) est une prodrogue, qui doit être métabolisée en endoxifène au niveau du foie par des enzymes dont la CYP2D6, pour être active et avoir un effet anti-tumoral. Des études ont mis en évidence le fait que le tam pourrait être moins actif chez les femmes “métaboliseurs lentes“ en raison d’un polymorphisme génétique CYP2D6. Sur la base d’études...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Efficacité de deux fois quatre versus huit cycles continus de paclitaxel / bevacizumab comme chimiothérapie de première ligne du cancer du sein métastatique : l'étude Stop&Go du Dutch Breast Cancer Research Group
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 11 Septembre 2017
La question de la chimiothérapie continue ou intermittente est aussi vielle que son développement. Dans les années 80/90 de nombreuses études ont été réalisées, comparant une chimio continue à une chimio interrompue et reprise à progression, ou avec simplement des séries de pauses thérapeutiques. 
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
SToRM : une étude de cohorte pour identifier les variants génétiques associés au phénotype métastatique
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 11 Septembre 2017
Depuis la publication du Projet sur le génome humain au début des années 2000, un certain nombre d’études d'association génomique portant sur la totalité du génome (Genome Wide Association Studies GWAS) ont été publiées, décrivant des variantes génétiques (appelé SNP, pour Single Nucleotide Polymorphismes) associées au risque de cancer du sein.
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Relation entre les niveaux de lymphocytes infiltrant la tumeur (TIL) et la réponse au pembrolizumab (pembro) dans le cancer du sein métastatique triple négatif (mTNBC) : résultats de KEYNOTE-086
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 10 Septembre 2017
Les « lymphocytes infiltrant la tumeur » (TIL) étaient encore à l’honneur dans cette autre présentation orale de la session métastatique de samedi matin. Ces fameux TIL sont sensés représenter une immunité antitumorale préexistante, et, logiquement, on peut donc faire
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
MONARCH 3 : abemaciclib comme traitement initial pour les patients atteints de cancer du sein avancé HR + / HER2-
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 10 Septembre 2017
La seule étude « cancer du sein » présentée cette année dans un des symposiums présidentiels était la troisième à montrer l’efficacité d’un inhibiteur des cycline-dépendante kinases (CDK) dans la prise en charge des cancers du sein ER+/HER2- en première ligne métastatique.
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Essai randomisé non comparatif de phase II adaptatif, testant l'efficacité du nivolumab administré après un traitement d'induction chez des patientes présentant un cancer du sein triplement négatif : essai TONIC
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 10 Septembre 2017
Cette présentation rapporte les résultats d’un des premiers (si ce n’est le premier) essais thérapeutiques dont le but était d’améliorer l’efficacité des immunothérapies par Anti-PD (L) en y associant un traitement « d’induction » sensé augmenter l’immuno-sensibilité
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Résultats préliminaires de l'étude de phase II randomisée en double aveugle LORELEI, comparant en situation néoadjuvante l'association letrozole (LET) plus taselisib (TAS) versus LET + placebo (PLA) chez des patientes ménopausées présentant un cancer du sein localisé ER+/HER2+
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 9 Septembre 2017
Le développement d’inhibiteurs efficaces et peu toxiques de PI3K est un enjeu capital dans la prise en charge des cancers du sein ER positif. Effectivement, une mutation activatrice de la sous unité alpha de PI3K est présente dans 30 à 40% de ces tumeurs et représente
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Description d'une signature génétique « d'immunisation chimio-induite » pour prédire la survie de patientes atteintes d'un cancer du sein triple négatif traité avec une chimiothérapie néoadjuvante à base d'anthracycline
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 9 Septembre 2017
On ne présente plus les fameux « lymphocytes infiltrant la tumeurs » (TIL), dont la proportion dans les tumeurs initiales et, le cas échéant, dans la maladie résiduelle après la chimiothérapie néoadjuvante à base d'anthracycline (NACT) est associée à un meilleur pronostic
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Etude de Phase III évaluant l'addition du fulvestrant (F) à l'anastrozole (A) comme traitement adjuvant des femmes ménopausées présentant un cancer du sein au stade précoce, ER+ et HER2 négatif (HR + / HER2-) : résultats de l'étude GEICAM / 2006-10
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 8 Septembre 2017
La question de l’optimisation de l’hormonothérapie adjuvante reste ouverte, en particulier depuis qu’il a été montré que plus de 5 ans d’anti-aromatase (AI) ne fait pas mieux que 5 ans. Une des questions qui se sont posées ces dernières années, est le rôle potentiel du
Lire la suite
Compte Rendu
Source : European Society For Medical Oncology
Traitement par neratinib à la suite d'un traitement adjuvant à base de trastuzumab (T) chez des patientes présentant un cancer du sein HER2 + au stade précoce : analyse à 5 ans de l'essai de phase III ExteNET
Dr Thomas Bachelot (Centre Léon-Bérard - Lyon) le 8 Septembre 2017
L’étude ExteNET a montré que le neratinib, un inhibiteur de tyrosine kinase pan-HER, administré après le trastuzumab pendant 1 an, améliore la survie sans maladie (DFS) à deux ans chez les femmes avec cancer du sein HER2-positif (Chan, Lancet Oncol 2016).
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Septembre 2017
« Cancer du sein : 1 petite tumeur sur 4 devient agressive »
le 22 Septembre 2017
« Une nouvelle étude [de grande ampleur présentée lors du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO) à Madrid] remet malheureusement en question l'hypothèse que toutes les petites tumeurs sont moins sérieuses que les autres et ne nécessitent pas de chimiothérapie », révèle Top Santé. Les résultats montrent que « 24% des petites tumeurs ont une biologie agressive », alerte l’article...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Septembre 2017
« Cancer du sein : les statines réduiraient les risques »
le 22 Septembre 2017
« Dans une nouvelle étude, des chercheurs de l'université de médecine d'Aston en Grande-Bretagne ont découvert que les statines pouvaient avoir un rôle protecteur contre le cancer du sein [chez les femmes atteintes de ce cancer qui présentent un taux de cholestérol élevé] », indique Femme Actuelle. « Pour mener ces recherches, les scientifiques ont suivi plus d’un million...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Cancer du sein : les bienfaits du tai chi sur les insomnies »
le 28 Juillet 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, fait savoir que « la pratique régulière du tai chi serait plus efficace que des médicaments pour réduire les insomnies fréquentes chez les femmes ayant développé un cancer du sein », selon une étude « publiée dans la revue Journal of Clinical Oncology »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Grossesse : manger trop de mauvaises graisses augmenterait le risque de cancer du sein sur plusieurs générations »
le 28 Juillet 2017
« L'excès d'acides gras polyinsaturés de type oméga-6 pendant la grossesse favoriserait la survenue d'un cancer sur trois générations, selon une étude américaine publiée dans la revue scientifique Breast Cancer Research », fait savoir le journal 20 Minutes. Il précise que « les chercheurs américains ont étudié les effets d’un régime riche en huile de maïs sur un groupe de souris »....
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Cancers du sein : le docétaxel à nouveau autorisé »
le 28 Juillet 2017
Le Monde révèle que « le médicament docétaxel, dont l’utilisation avait été suspendue par précaution après des décès, peut à nouveau être utilisé dans le traitement des cancers du sein opérables ». Il ajoute que l’Agence française du médicament (ANSM) et l’Institut national du cancer (INCa) soulignent que « les investigations menées au niveau européen ne montrent pas...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie Juillet 2017
« Cancer du sein : une medtech française évoque un prochain traitement révolutionnaire »
le 21 Juillet 2017
« La medtech tricolore Theraclion, [spécialisée dans l’équipement dédié à l’échothérapie (ultrasons thérapeutiques)] associée à l’Université de Virginie, a annoncé le lancement d’une étude visant à évaluer le potentiel d’un traitement combinant immunothérapie et ultrasons pour guérir le cancer du sein, la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes », révèle...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Cancer : l'effet néfaste des polluants de l'air, de l'eau et des sols »
le 13 Juillet 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, indique qu’« une exposition cumulative à différents polluants de l’air, de l’eau et des sols augmenterait de 10% l’incidence des cancers, suggère une étude épidémiologique publiée en mai 2017 dans Cancer ». « Des chercheurs américains de plusieurs grandes Universités du pays ont compilé des...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Gènes mutants : nouvelles estimations du risque de cancer du sein et de l'ovaire »
le 13 Juillet 2017
« Des chercheurs ont établi de nouvelles estimations du risque de cancer du sein ou de l'ovaire chez des femmes porteuses des mutations génétiques les plus courantes (BRCA1 ou BRCA2), qui augmentent les probabilités de développer une tumeur dans ces organes », révèle La Croix. « L'étude [dont les résultats Les résultats sont publiés mardi dans le Journal of the American Medical...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Près d'une Française sur deux mal informée sur le cancer du sein »
le 13 Juillet 2017
« Un sondage [Ifop, auprès de 1000 Français de 18 ans et plus  en avril 2017] commandé par l’association Europa Donna révèle un manque d’informations sur cette maladie, pourtant la première cause de décès par cancer chez les femmes. Les patientes elles-mêmes aimeraient en savoir plus », indique Santé Magazine. Ainsi, « 45% des femmes estiment ne pas être suffisamment informées...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Les dépistages du cancer du sein en baisse »
le 13 Juillet 2017
« Le Collège national des gynécologues français s'inquiète de la baisse du nombre de dépistages du cancer du sein », fait savoir Top Santé. « Le dépistage organisé a baissé de façon historique ces derniers mois », déplore le Pr Israël Nisand, président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). « Résultat : les médecins verraient arriver des...
Lire la suite